Le chlore et les carottes sont-ils vraiment mauvais pour vous.

Traduction tirés de l’article
Baby Carrots: Bad for You? – Dr. Weil.

Canular ou pas on doit faire attention.

Vous avez peut-être déjà lu ou reçu un avertissement sur Internet ou par courriel, mais ceci est un canular qui circule depuis quelques années. Tout d’abord, une définition: quand on parle de mini-carottes, nous faisons allusion à ces pièces uniformément courtes de carotte emballée dans des sacs en plastique. Ils ne sont pas vraiment « bébé » (immatures) carotte, et qui est parfois vendu avec leurs feuilles attachées pour montrer qu’elles sont une vraie affaire. En réalité, elles sont effectivement coupées en morceaux dans de grosses carottes.

Il est vrai que ces carottes coupées en forme régulière sont rincées avec du chlore pour éliminer les bactéries (y compris E. coli et salmonelle ) qui peuvent causer des toxi-infections alimentaires. Ensuite, elles sont à nouveau rincées à l’eau potable pour éliminer le chlore. La plupart des autres légumes découpés à l’avance et fruits sont traités de la même manière. Si l’avertissement e-mail que vous avez reçu a dit que la pellicule blanche qui se développe sur les bébés carotte « chlore qui remonte à la surface», ce n’est pas vrai non plus. Le film est la suite de la déshydratation des carottes coupées – vous verriez la même chose si vous coupez une carotte régulière et stockée dans le réfrigérateur.

C’était mon résumé en français de l’article du Dr.Weil

Voici mes bémols

Dans un article que je publiai précédemment qui s’intitulait 49 Fruits et légumes et leurs taux de pesticides, je vous soumettait une liste provenant du site Environmental Working Group (EWG), qui depuis a été mise à jour, et est montée à 53 fruits et légumes, c’est pourquoi j’émets un bémol, car les carottes on gradué dans cette liste au lieu de diminuer en ce qui attrait leur taux de pesticide.

Deuxièmement, même si la pellicule blanche n’est pas due au chlore qui remonte en surface, la mauvaise nouvelle est qu’on doit prendre sérieusement en compte cette contamination, si faible soit-elle.

En effet, la recherche a montré que des quantités minimes de substances peuvent avoir des effets nocifs. Un des contaminent qu’on retrouve dans l’eau destinée à la consommation provient de son traitement au chlore. Lors du traitement, le chlore entre en réaction avec des matières organiques présentes dans l’eau, et il en résulte des sous-produits de chlore (SPC). Selon une étude de l’EWG, les SPC sont reliés à des risques accrus de fausse couche et de malformations congénitales ».

Ces informations concernant l’eau potable son corroborées par nul autre que le journal   New York Times  http://www.nytimes.com/2009/09/13/us/13waterside.html

Alors, lorsqu’on rince les bébés carotte au chlore et ensuite à l’eau potable qui elle aussi contient du chlore en général. La question est ? Est-ce qu’il reste trop de chlore dans c’est fameuses petites carottes. Moi, je crois que oui.

Voilà pourquoi nous devrions manger Bio

Jardinage Bio

Cliquez ICI!

Increase your website traffic with Attracta.com

Share
Ce contenu a été publié dans Environnement, produits nocifs à votre santé, toxique et dangereux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire