Les boissons énergisantes, dangereuses ou pas ?

Bois, bois, bois, bois, mais ne boit pas ton énergie
……. Haaaaaaaaaaaaaaaaaa!

Cet article et les articles qui vont suivent dans les prochaines semaines, viennent d’un travail d’étude fait par des étudiantes de techniques infirmières, dont Anne-Sophie Laplante une de mes amies faisait partie, j’en profite pour la remercier elle, ainsi que ces coéquipières de travail.

Les connaissez-vous?
En consommez-vous?
Les mélangez-vous?
À main levée, qui parmi vous consomme régulièrement des boissons énergisantes?

C’est un nouveau phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur mondialement.

C’est pourquoi nous avons été attirés par ce sujet. Il touche les jeunes de 16 à 25 ans tout particulièrement! Leurs comportements à risques multiples notamment les combinaisons dangereuses d’alcool et de boissons énergisantes font qu’ils doivent changer leurs habitudes de vie. Il est déconcertant de voir la mauvaise utilisation qu’en font les jeunes. Certain type d’emplois et leurs conditions jouent aussi un rôle dans la consommation de ces boissons par exemple des gens de la construction consomment plus de ces boissons que les pilotes d’avion, car ça demande beaucoup plus d’énergie physique. On en retrouve de plus en plus à différents endroits et c’est accessible par tous. L’environnement social à une influence sur la surconsommation à cause du mouvement d’entraînement. Autrefois, c’était la cigarette qui commanditait les activités sportives, maintenant à cause de la loi sur le tabac les boissons énergisantes en ont profité pour s’immiscer dans ce genre d’évènements à grand déploiement, pourtant ça n’a pas plus de sens. Il n’y a toujours pas de loi qui légiste ces boissons. En effet, comme nous allons vous l’expliquer, les boissons énergisantes prises de façon excessive ont beaucoup d’effets néfastes pour la santé. Donc le but de notre exposé est de sensibiliser les jeunes à ne pas consommer les boissons énergisantes de façon excessive. Nous nous sommes basés sur plusieurs sources pour réunir les informations, dont le site internet de Santé Canada de Red Bull, d’éduc-aIcool et d’un dépliant fait par les pharmacies Familiprix.

 Les origines

Je vais vous parlez de l’origine des boissons énergisantes, comment celles-ci sont arrivées sur le marché et si celles-ci sont commercialisées de la même façon partout dans le monde. Premièrement, les boissons énergisantes connues de nos jours sont très différentes de ces prédécesseurs du même genre. Tout cela commence en Thaïlande avec une boisson locale qui a selon les dires des consommateurs, de puissantes vertus tonifiantes. Cette boisson qui est à l’origine du Red Bull ce nomme Krating Daeng qui signifie  taureau rouge en thaï et est plus concentrée en caféine que son successeur, mais sa formule est non pétillante et beaucoup plus sucrée. Cette boisson qui peut aussi être appelée Thai’ Red Bull est encore commercialisée dans certains pays comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande, mais celle-ci obtient la plupart de ses adeptes en Asie. Donc, tout débute en 1982 lorsqu’un homme d’affaires et grand voyageur autrichien découvre cette boisson nommée Krating Daeng lors d’un voyage en Thaïlande. Il constate qu’en buvant de ce breuvage, celui-ci peut supporter les longs voyages en avion en plus des décalages horaires qui accompagnent ceux-ci. En étant un homme d’affaires, celui-ci voit en cette boisson un pouvoir de commercialisation énorme dans le monde, donc il décide d’obtenir les droits du Krating Daeng à la compagnie TC Pharmaceuticals pour assurer la création d’une nouvelle boisson ayant les effets bénéfiques du breuvage thaïlandais, mais sous une forme gazeuse avec d’autres ajouts de nature chimique. Par contre, on peut constater que l’Autrichien a gardé presque intact le logo du Krating Daeng pour s’inspirer de celui du Red Bull, car sur la boisson thaïlandaise les deux taureaux rouges étaient déjà présents et de plus, il a seulement eu besoin de traduire la version thaï en anglais pour renommer sa nouvelle conception énergisante.

Alors voici ce qui met fin au premier extrait du travail de ses charmantes étudiantes, je vous laisse sur votre appétit, j’en suis, sûr, c’est pourquoi je vous dévoile à l’avance les sujets des prochains articles:

  • La commercialisation
  • Les composantes
  • Les biens faits et les effets néfastes
  • Les dépendances aux boissons énergisantes
  • Les alternatives
  • Les mixtes avec l’alcool
  • Des chiffres qui parlent
  • La publicité
  • Nouveauté au Québec: L’octane et le Mojo
  • Endroits de vente

Increase your website traffic with Attracta.com

Share
Ce contenu a été publié dans Produits, produits nocifs à votre santé, Santé, santé physique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les boissons énergisantes, dangereuses ou pas ?

  1. Ping : Les boissons énergisantes, la commercialisation | Être mieux

  2. Bonjour,
    Très intéressante étude que je suivrais jusqu’au bout.
    Il est vrai que ce type de boisson énergisante peut devenir dangereuse pour les plus jeunes car très souvent mélangé à l’alcool. Les ados veulent toujours des effets plus forts, plus vite : cela est inquiétant.
    Aussi la publicité omniprésente (de Red Bull entre autre) dans des évènements dédiés aux jeunes est très alarmante.
    A très bientôt !

Répondre à Arnaud, Prévention accidents domestiques Annuler la réponse.